« Bien souvent, le zèbre a peur de sa puissance car on lui a peu appris à l’utiliser. »

Qu’est ce qu’une personne à Haut-Potentiel ?

Il existe plusieurs thermes pour parler d’une personne HP (zèbre, surdoué, surefficient…) mais il n’y a aucune différence sur les caractéristiques. Ce sont des personnes avec des chemins de pensée qualitativement différents. Les adultes HP sont parfois en difficulté sur leur parcours et peuvent dans certains cas avoir besoin que leur mode de fonctionnement soit pris en compte dans le cadre professsionnel. Ils sont souvent décrits comme particulièrement sensibles et empathiques. Les adultes sont souvent plus efficaces dans un environnement professionnel dans lequel ils peuvent prendre des initiatives.

L’identification d’un fonctionnement HP se fait à l’aide d’un bilan psychologique global comprenant à la fois une exploration intellectuelle, cognitive et affective.

« C’est tellement intense dans mon crâne que j’ai parfois l’impression que je suis en surchauffe et que quelque chose va lâcher. J’ai l’impression que je peux tomber dans un coma de cerveau et ça me fait peur. Alors, j’essaie de me forcer à ne pas penser, mais je n’y arrive pas. C’est comme si j’étais prisonnier de mon cerveau. »

Antoine, 26 ans, diagnostiqué HPI

Est-ce qu’un diagnostic est nécessaire ?

Il faut savoir que lorsque l’on peut rattacher ces caractéristiques au concept de HP, cela donne un sens et permet un accompagnement beaucoup plus ciblée.

Un enfant à haut-potentiel non dépisté est incité à se conformer aux attentes de son entourage (enseignants, parents, camarades…). Pour se conformer à la norme, il s’imposera une contrainte intérieure qui sera une barrière limitante au développement de ses capacités ainsi que de son potentiel. De façon pleinement inconsciente, il renoncera à ses aptitudes dans une tentative de normalisation ou dans un processus de dévalorisation. Un bilan psychologique va permettre d’identifier le HP chez un enfant et un adulte.

Où passer un bilan psychologique ? Vous pouvez passer le test WISC & WAIS auprès de Martine Malterre-Puyfoulhoux, Psychologue libérale depuis 16 ans, au sein du même cabinet. En savoir plus ici.

Pour les parents :

Le diagnostic permet de comprendre et de mieux accompagner :

  • Les débordements émotionnels fréquents et beaucoup plus visibles à l’adolescence,
  • Les difficultés scolaires,
  • Les problèmes d’adaptation.

Cadeau ou Fardeau ?

Si l’enfant HP est diagnostiqué tôt et si tous les personnes autour de lui prennent des dispositions adaptées à son mode de fonctionnement, sa sureffiscience ne sera un fardeau. C’est une façon d’Être au monde. Être un zèbre, est un cadeau mais cela s’accompagne d’une grande sensibilité qui peut parfois entraîner ces enfants vers une attitude dépressive et une perte du désir d’apprendre. Il est important de dépister tôt cette particularité afin d’en faire un atout et non un handicap.

Comment la sophrologie peut accompagner le Zèbre ?

C’est une méthode psycho-corporelle qui ramène la personne à son corps, son vécu corporel.

Tout savoir sur la sophrologie sur ce lien.

Le principe est de diminuer les PENSÉES (cogitations, ruminations, anxiété) et tensions corporelles comme la colère et la peur par des sensations au PRÉSENT, ici & maintenant.

La sophrologie offre un cadre PHÉNOMÉNOLOGIQUE permettant de s’autoriser à voir les choses autrement et SANS JUGEMENT. Cette méthode permet de :

  • lâcher-prise,
  • se défaire du mental, 
  • favoriser un mental + positif, 
  • s’ouvrir aux autres, 
  • accueillir ses sensations et ses ressentis,
  • s’accepter

En sophrologie, on utilise la VISUALISATION qui est une technique puissante pour les HP afin de développer leur potentiel. C’est un moyen qui permet de ne plus subir son haut-potentiel mais :

  • d’identifier ses ressources et ses capacités, 
  • de les orienter dans une voie épanouissante et authentique,
  • de développer ses capacités (concentration, créativité, gestion du stress, détente…),
  • de se motiver, 
  • de s’écouter et se faire confiance,
  • d’être soi-même,
  • de vivre une vie plus authentique

Je pensais qu’un enfant à « Haut-Potentiel » était forcement un petit génie. Un autre Einstein…Je ne me rendais pas compte des difficultés que cela pouvait aussi engendrer.

Papa de Louis, 6 ans, diagnostiqué Haut-Potentiel

Bibliographie HPI 2021.

« Trop intelligent pour être heureux ? » Jeanne Siaud-Facchin
« L’adulte surdoué » Monique de Kermadec 
« La femme surdouée: Double différence, double défi » Monique de Kermadec

« Notre corps ne ment jamais » Alice Miller. 
« La république des Faux-self » Pierre DELION
« Les surdoués ordinaires » Nicolas Gauvrit. Puf
« Le haut potentiel en question » Catherine Cuche et Sophie Brasseur. Mardaga.
« L’erreur de Descartes. La raison des émotions » Antonio R. Damasio. 
« Le sentiment même de soi » Antonio R. Damasio
« Le charme discret de l’intestin » Giulia Enders.
« Laisse-moi te raconter » Jorge Bucay

Prendre rendez-vousDoctolib